Une dépendance ferroviaire dans Conover
L'acquisition d'un petit entrepôt céréalier est à l'origine de l'épopée Cargill. Vers la fin des années 1970, tout ce qui reste de Conover est cette dépendance ferroviaire.

L'entrepôt où tout a commencé


En 1865, le fondateur de Cargill démarre son activité avec l'achat d'un seul entrepôt céréalier. Son intuition sur les céréales est bonne : leur cours ne peut qu'augmenter.

La guerre de Sécession américaine a pris fin et les chemins de fer se développent sur des prairies récemment occupées par de nouveaux habitants, en vue de relier la vallée du Mississippi à la côte du Pacifique. Désireux de faire ses premiers pas dans ce secteur, William Wallace (W. W.) Cargill quitte le foyer familial de Janesville dans le Wisconsin pour s'installer à Conover, dans l'Iowa.

Portrait de W. W. CargillDepuis tout jeune, W. W. fait preuve d'un impressionnant esprit d'entreprise et s'intéresse déjà aux céréales cultivées dans les plaines américaines.

Jusqu'à l'automne 1864, Conover s'étend sur de vastes terres de pâturages. Mais lorsque la nouvelle du passage du chemin de fer dans le village est annoncée, celui-ci se développe rapidement sur les terres agricoles. Un an plus tard, Conover est une ville champignon, comprenant plus de 200 commerces de produits frais et environ 32 bars.

W. W. devient alors le propriétaire d'un seul entrepôt céréalier à la fin du chemin de fer McGregor & Western, où il réceptionne et stocke des céréales en vue de les revendre. Deux ans plus tard, ses frères le rejoignent. Ils construisent ensemble un deuxième entrepôt ainsi qu'une scierie dans les environs de Lime Springs dans l'Iowa.

Ces développements marquent le début des intentions stratégiques de la famille Cargill vers de nouveaux territoires. En 1875, le siège social de l'entreprise est établi à La Crosse, une ville du Wisconsin située au bord du fleuve Mississippi. Particulièrement idéal, cet emplacement permet alors à W. W. de rencontrer plus d'exploitants agricoles et de tisser de nouvelles relations fournisseurs susceptibles d'utiliser à la fois le chemin de fer et le fleuve comme moyen de transport. L'entreprise commence ainsi sa mission d'approvisionner en nourriture les populations les plus proches comme les plus éloignées.